Aide au commerce en Afrique

A woman smilling

Tandis que l’Afrique relève vaillamment les défis de la mondialisation et du développement, il ne fait aucun doute que les obstacles aux échanges freinent la croissance de nos économies.

Le FdAC a un mandat clair qui vise à faciliter le commerce en Afrique en répondant aux nouvelles priorités de l’Aide pour le commerce* établies dans l’Accord de Bali sur la facilitation des échanges et en se rangeant derrière la Stratégie décennale de la Banque africaine de développement.**

*Publication de l’OMC/OCDE Panorama de l’Aide pour le commerce 2013: Se connecter aux chaînes de valeur

**Au cœur de la transformation de l’Afrique: Stratégie pour 2013-2022.


Le FdAC apporte financement et assistance technique dans trois domaines clés:

Facilitation du commerce

Rendre les douanes, les ports et les postes-frontière juxtaposés plus ouverts et plus accessibles et faciliter le mouvement le long des corridors commerciaux.

Développement de produits et de marchés

Rendre les marchandises conformes aux normes SPS, apposer un label de qualité sur les produits et conquérir de nouveaux marchés.

Renforcement des capacités institutionnelles

Recueillir les données sur les marchés, analyser les déséquilibres commerciaux, créer de la valeur le long de la chaîne et appuyer les négociations.

Le mode opératoire souple du FdAC vise à aider les commerçants et hommes et femmes d’affaires d’Afrique à obtenir rapidement des résultats.

Moono Mupotola, Coordonnatrice du Fonds africain pour le commerce

Supported by

Global Affairs Canada
Agence internet - Liquid Light