Renforcer les capacités commerciales en Afrique

Three schoolchildren smilling

Le programme d’action pour le commerce international évolue rapidement, mais les pays africains à faible revenu sont nombreux à se débattre pour trouver l’expertise technique et les ressources nécessaires à leur participation active dans cette course.

Le FdAC vise à renforcer les capacités de réforme du cadre de politique générale et réglementaire et la domestication des nouvelles technologies pour une meilleure performance commerciale. Nous assurons un appui au renforcement des capacités institutionnelles et de programmation aux organisations commerciales régionales et nationales, afin de les aider à relever ces défis. Près de 15 % des fonds disponibles du FdAC sont alloués à ce domaine d’intervention privilégié.

Développer des systèmes, élargir l’accès aux marchés

Notre axe focal stratégique consiste à bâtir des institutions robustes, dotées de personnels expérimentés susceptibles d’appuyer efficacement les systèmes de facilitation du commerce et l’accès accru aux marchés.

Afin de maximiser les résultats, nous mettons l’accent sur l’augmentation des capacités de facilitation du commerce dans les CER, PMR, ministères et organismes publics et organisations commerciales du secteur privé (associations industrielles, organisations professionnelles, associations de producteurs, chambres de commerce, etc.). Pour ce faire, nous mettons à leur disposition nos ressources d’assistance technique, de formation, de dialogue et de réunions privilégiant la recherche de consensus, et leur fournissons les technologies et les logiciels connexes.

Le Fonds contribue en outre au renforcement des capacités de collecte et de diffusion des données commerciales, y compris les mesures non tarifaires.

Orientation sur les résultats

Les projets dans ce domaine d’intervention privilégié produisent des résultats qui favoriseront le flux et la gestion des échanges pendant des années :

  • capacités accrues à donner des avis sur la politique commerciale appliquée, la facilitation du commerce et les normes agricoles des CER, des gouvernements et des organisations du secteur privé
  • retombées des activités du FdAC et des autres bailleurs de fonds dans les domaines de la facilitation du commerce et du développement du commerce agricole
  • coordination améliorée entre les CER, les PMR et les organisations du secteur privé en ce qui concerne l’Aide pour le commerce en Afrique

Supported by

Global Affairs Canada
Agence internet - Liquid Light